Les bonnes raisons de participer aux ateliers dès 6 mois

Le 25 mar 2020

1. Le bébé est compétent dès sa naissance

Venir aux ateliers de motricité libre, c’est apprendre à observer tous les petits progrès de votre enfant et les valoriser. Etre capable aussi de s'adapter aux signaux que vous envoie votre enfant !

2. Le parent accompagne son enfant en fonction du développement moteur

Connaître à quelle étape votre enfant se situe dans son développement, c’est pouvoir lui proposer des jeux ou du matériel adapté à chaque étape. Chaque enfant est différent et découvre les étapes du développement à son rythme.

3. Un petit blocage, dépassé grâce à un conseil

L’enfant est bloqué dans une posture, celle-ci le gêne, il montre des signes de détresse. Les ateliers, c’est l'occasion de découvrir comme accompagner l’enfant SANS faire à sa place.

4. Le mimétisme, force d’apprentissage

Le bébé, bien qu’il ne soit pas encore capable de faire, observe beaucoup ce qui se passe autour de lui. Il apprend, retient et garde en mémoire jusqu’à ce qu’il puisse l’utiliser.

Les groupes d'âge mélangés stimulent les compétences des enfants et leur capacité à être empathiques, bienveillants et sociables.

5. Un environnement riche et stimulant

Avec toute notre bonne volonté, notre maison ne peut pas pour autant ressembler à une crèche… L’enfant a des compétences, qui dans un environnement varié, peuvent se développer, se révéler.

La salle Pirouette Galipette est un nouveau terrain de jeu, riche d'un point de vue visuel, sensoriel et expérimental. C'est aussi l'occasion de trouver des idées "home made" à refaire chez soi à moindre coût - ex : les boutelles sensorielles !

6. Des échanges constructifs et rassurants

Devenir maman, devenir parents n’a rien d'inné, les ateliers permettent les échanges entre familles pour se construire en tant que parent / en tant que famille.

C'est pourquoi les deux parents sont toujours les bienvenus ! Chacun se positionne différent avec son enfant en fonction de son vécu, ses expériences, sa sensibilité, sa vision du corps...

7. Faire le lien entre les ateliers et votre quotidien

Etre convaincus par la motricité libre, c’est en faire un mode de vie quotidien, c’est :

  • faire participer votre enfant au change,
  • découvrir le bain libre,
  • favoriser les vêtements souples et confort,
  • privilégier les pieds nus,
  • profiter de la nature,
  • s'intéresser aux différents types de portage,
  • réfléchir aux types de couchage (au sol - type Montessori)...

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Le 26 jan 2017

Oball Hochet

Ma balle fétiche
Le 08 jui 2020

Les 5 arguments pour enlever l'arche de jeu

et le mobile