Les 5 arguments pour enlever l'arche de jeu

Le 08 jui 2020

Petit partage utile je pense, quand je vois le nombre d'arches ou portiques présents dans nos maisons et en vente dans les magansins de puériculture ou sur internet.

Une petite prise de recul nécessaire, encore une fois pour enlever le superflu et garder que le nécessaire !

Les 5 arguments pour enlever l'arche de jeu

-aussi appelée portique-

1. L'arche s'impose à bébé

Pour en être convaincu, testez par vous-même, allongez-vous confortablement sur votre lit et demander à quelqu'un de tenir ou fixer quelque chose au dessus de votre tête... C'est très inconfortable, n'est-ce pas !? Et encore, nous avons la possibilité en tant qu'adulte de dire que cela nous dérange ou de repousser l'objet, l'enfant lui ne l'a pas encore !

2. L'arche limite les mouvements

L'arche est fixée très proche de bébé, il se concentre donc sur cet objet à proximité. C'est pourquoi, il ne trouve pas d'intérêt à explorer son environnement. Laisser le tapis seulement et des jeux à dispositions sur les côtés, et bébé retrouvera l'envie de se tourner pour les regarder, voire même essayer de les attraper !

3. L'arche adaptée à la vue de l'enfant ?

Quel que soit le choix de l'arche, souvent les composantes ne respectent pas le développement de l'enfant et ses capacités du moment...

Quelques exemples :

4. L'arche requiert beaucoup d'attention

L'attention de bébé est fluctuante, elle passe par des moments de concentration intense, puis des moments de libération de la tension accumulée - vous pouvez alors observer des mouvements réflexes de bébé, assez impulsifs et saccadés -. Le fait d'avoir un objet si proche ne permet pas de relâcher entièrement son attention et de laisser son esprit se reposer.

5. L'arche peut créer un sentiment d'incompréhension

L'enfant est en mesure d'attraper les jeux proposés, c'est déjà un point positif. En revanche, l'objet est attaché par une ficelle ou corde, l'enfant ne pourra donc pas le manipuler aisément et à sa guise et l'observer sous toutes les coutures comme ils aiment tant le faire ! Cela peut donc générer de la frustration et des signes de mécontentement - bruits, cris, pleurs-.

arches.jpg

Les seules utilisations possibles

Vous en avez une et que vous voulez quand même la mettre à profit, quelques situations où elle peut avoir son utilité (limitée - vous pourriez faire sans!)

  • Aux pieds de l'enfant pour lui permettre de mobiliser ses pieds
  • Dans l'attente d'un repas (temps très court)
  • Dans le cas où l'enfant est capable de s'asseoir seul (et donc aussi capable de repousser l'objet!)

Dans le même registre : le mobile

Une image qui en dit long... portique et vue de l'enfant.jpg

Le mobile, au même titre que l'arche n'est pas nécessaire à l'enfant pour s'endormir. Il peut même dans certains cas être source d'excitation. En effet souvent les mobiles sont lumineux, musicaux, ...

Le mobile, en dur ou papier peut en revanche être un élément décoratif dans la chambre de l'enfant, à une hauteur où il peut en profiter sans pour autant s'imposer à lui!

L'enfant a besoin de routines calmes favorables au temps du repos et adaptées à son âge et à son rythme.

Quelques exemples :

  • l'histoire avant de dormir
  • le câlin à doudou
  • la musique douce
  • le massage

Chaque famille trouve ses solutions en fonctions de ses habitudes de vie et de ses goûts personnels.

Je vous laisse chercher les vôtres et me les partager ! ;)

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Le 02 jui 2017

La motricité libre

Découverte et avantages
Le 14 avr 2019

Mon Moment Magique

Angélina de Grandir avec toi