L'acquisition de la propreté

Le 22 fév 2019

La maîtrise des sphincters ou l’acquisition de la propreté

Ce n’est pas un apprentissage, au même titre que la motricité libre, c’est un processus naturel et spontané !

L’enfant doit être prêt dans son corps et sa tête.

Capacité physiologique

Sa capacité physiologique dépend de sa maturation neurologique et motrice.

Certains signes peuvent montrer que votre enfant est presque prêt à cette étape : la montée des marches avec alternance des pieds ou encore la capacité à pédaler sur un vélo ou un tricycle.

Capacité émotionnelle

L’enfant peut être prêt physiologiquement mais s’il n’a pas l’envie ou ne se sent pas en sécurité affective, il peut alors choisir de retarder ce moment.

L’enfant est conscient que cette étape l’engage vers plus d’autonomie, c’est pourquoi cela peut l’inquiéter.

ex :

si je suis propre, je vais devoir aller à l’école

si je suis propre, mes parents vont moins s’occuper de moi

L’arrivée d’un petit frère ou d’une petite soeur est parfois source d’inquiétudes, l’enfant peut alors “régresser” pour demander plus d’attention à ses parents. Ce n'est en général que temporaire.

Les 3 étapes clés

1. L’enfant ressent une gêne, il devient conscient que sa couche est mouillée et peut parfois le verbaliser à l’adulte.

2. L’enfant sent l’envie arriver mais n’est pas toujours en mesure d’aller sur le pot ou aux toilettes suffisamment vite.

3. L’enfant ressent son envie et est capable de serrer le périnée pour se retenir, jusqu’aux toilettes.

La durée de ces 3 étapes peut être très rapide (une semaine), comme s’étaler sur plusieurs mois.

Le périnée est s’étend entre l’os du pubis et le coccyx. Il soutient les organes situés dans cette région (vessie, utérus, rectum). Il permet d’assurer la continence urinaire et fécale.

A savoir

L’enfant peut avoir (pas toujours!) une vraie appréhension au moment des selles, cela est dû à un des principes archaïques, l’angoisse de morcellement. Il pense qu’il “perd” une partie de lui dans les toilettes. L’adulte doit donc le rassurer et expliquer que c’est naturel et indispensable à tous : enfants, adultes, animaux …

petite taupe selle.jpg

L’enfant met souvent beaucoup plus de temps avant "d'être propre"la nuit. Si son sommeil est profond et son relâchement complet, il peut omettre de se retenir. En revanche, certains enfants sont propres simultanément le jour et la nuit.

Les astuces

l'ane trotro pot.jpg

ptit loup pot.jpg

BON COURAGE !

Après ... Vive l'autonomie et les économies !!!

Vous pourriez aussi être intéressé par :

Le 21 oct 2019

Corps d'adulte, corps d'enfant

Formation Pikler Paris 2 et 3 oct 2019
Le 14 déc 2017

Journée Nationale des Assistantes Maternelles

le 27/11/2017 à Vannes